Moselle : Une jument meurt lacérée, la gendarmerie recherche des témoins


Illustration © Actu17

Une jument nommée « Inchallah » a subi un calvaire avant d’être euthanasiée.

Les gendarmes de Behren-lès-Forbach en Moselle ont lancé un appel à témoins pour déterminer ce qu’il s’est passé dimanche entre 11 heures et 15h30, dans ce pré de Nousseviller-Saint-Nabord.

Ce qui est sûr, c’est que les fils électriques de sa clôture ont été coupés, et qu’une jument de 23 ans a été lacérée à mort. Elle présentait aussi des plaies à la tête. À l’agonie, l’animal a dû être euthanasié.

Son propriétaire a déposé plainte et une enquête est en cours. Toute personne susceptible de détenir des informations utiles à l’enquête est priée d’appeler la gendarmerie au 03 87 87 32 64.