Mulhouse : Attaqués alors qu’ils interpellent un homme recherché par la justice, 3 policiers ont été blessés


Illustration. (Jose Hernandez Camera 51/shutterstock).

Les policiers ont été violemment attaqués ce mardi soir dans le quartier Bourtzwiller de Mulhouse (Haut-Rhin), alors qu’ils interpellaient un homme recherché par la justice. Trois policiers ont été blessés et six individus ont été interpellés au total.

INFO ACTU17. Les forces de l’ordre ont été confrontées à la violence de plusieurs dizaines d’individus ce mardi soir dans le quartier Bourtzwiller de Mulhouse, classé Quartier de reconquête républicaine (QRR).

Un équipage de la Compagnie départementale d’intervention (CDI) a procédé au contrôle d’un homme vers 19h30. La situation est ensuite rapidement devenue incontrôlable. L’individu, bien connu des services de police, était visé par une fiche de recherche, ayant une peine de prison à purger.

Alors qu’ils l’interpellaient, les policiers ont été attaqués par de nombreux individus qui leur ont jeté divers projectiles. D’autres sont venus à leur contact pour en découdre et pour empêcher cette arrestation.

Son frère s’interpose, un autre agresseur frappe un policier dans le dos

L’un des policiers a été touché au visage par un projectile et a été blessé. Un second fonctionnaire a quant à lui été blessé au niveau d’un avant-bras, alors qu’il était en train d’interpeller le frère du suspect recherché, qui s’était violemment interposé à l’intervention. Dans le même temps, un autre agresseur lui a porté un coup de pied dans le dos avant de fuir.


Des renforts ont été demandés et les policiers ont fait usage d’une dizaine de grenades lacrymogènes pour se défendre. Les deux interpellés ont été ramenés au commissariat et placés en garde à vue.

5 jours d’ITT pour les deux policiers

Quant aux deux fonctionnaires blessés, ils ont été conduits à l’hôpital où ils ont chacun reçu un certificat mentionnant 5 jours d’Incapacité totale de travail (ITT). Une policière légèrement blessée au cours de cette intervention a reçu quant à elle une ITT d’un jour.

Une enquête a été ouverte concernant cette affaire et les policiers ont rapidement exploité les images de vidéosurveillances pour identifier les agresseurs. Au cours de la soirée, quatre suspects ont pu être interpellés grâce à ces recherches. Ils ont eux aussi été placés en garde à vue.