Nancy : Un policier se jette dans le canal pour sauver un dealer de la noyade


Illustration. (shutterstock)

Pris en flagrant délit de transaction de drogue, un homme s’est mis à courir en voyant les policiers. Il s’est jeté dans un canal. C’est finalement l’un des agents qui est allé le sauver, alors qu’il était épuisé et en difficulté dans l’eau.

L’intervention de ce policier et ses collègues était vitale pour cet homme de 19 ans qui était déterminé à échapper à son interpellation. Il venait de se jeter dans le canal alors qu’il était essoufflé. Les fonctionnaires lui ont sauvé la vie.

Tout est allé très vite ce vendredi soir vers 18h30 lorsque les policiers ont aperçu un homme et une femme dans la rue Abbé Lemire, dans le nord de Nancy. Ces derniers étaient en pleine discussion. L’un et l’autre tenaient quelque chose en main et les policiers ont rapidement compris qu’il s’agissait d’une transaction de drogue.

30 grammes de cocaïne

Les fonctionnaires décident alors de s’approcher. A la vue des forces de l’ordre, le jeune homme se met immédiatement à courir vers la rue Oberlin, avant même que l’échange puisse se faire. Deux des trois policiers partent à sa poursuite, le troisième restant avec l’acheteuse. Le fuyard prend la rue Henri Bazin et se débarrasse d’un sachet qui sera récupéré peu après. Il contenait environ 30 grammes de cocaïne. Un peu plus loin, le suspect met quelque chose dans sa chaussette puis se jette à l’eau entre deux péniches. Il est clairement prêt à tout pour ne pas terminer au commissariat.

Le jeune homme nage le long d’une péniche mais semble déjà bien essoufflé après sa longue course. Les policiers lui demandent de revenir à la berge mais il refuse et continue à avancer. Mais il est épuisé et commence à couler. L’un des fonctionnaires ne perd pas un instant de plus : il retire son ceinturon, son gilet pare-balles et ses chaussures, puis se jette à l’eau pour secourir cet homme en perdition.

Il remercie les policiers

Le suspect a été ramené à la berge par ce policier, aidé par ses collègues. Les sapeurs-pompiers avaient été prévenus et ont pris en charge le jeune homme, qui n’a pas manqué de remercier les forces de l’ordre qui venaient de lui sauver la vie indique une source proche de l’enquête. Dans sa chaussette, les policiers ont trouvé une liasse de billets. Sans aucun doute l’argent qu’il avait amassé au cours de la journée en vendant de la drogue. Ce ressortissant mexicain domicilié à Nancy a été transporté à l’hôpital Central de Nancy pour y subir des examens, alors qu’il régurgitait encore de l’eau.

L’homme a été placé en garde à vue au cours du week-end, une fois que son état de santé s’était amélioré. La consommatrice de 34 ans à qui il devait vendre de la cocaïne, a reconnu les faits. Le mis en cause de 19 ans sera jugé au tribunal correctionnel dans le cadre d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC), également appelée « plaider-coupable », en mars 2022, pour des faits de trafic de stupéfiants.

Dans un communiqué, le syndicat Unité SGP Police FO « rappelle, s’il en est encore besoin, que les policiers sont au service de toute la population et qu’ils sont prêts à risquer leur vie pour sauver celle d’un honnête citoyen tout comme celle d’un délinquant ». L’organisation salue également « le professionnalisme et le courage de ce policier qui, au péril sa vie, n’a pas hésité à porter secours à un dealer dont la vie était menacée ».