Nantes : La conductrice du tramway lui demande de mettre un masque, il la braque avec une arme de poing


Un tramway à Nantes. (Illustration/Gaith/shutterstock)

L’auteur des faits a pointé une arme de poing sur la conductrice du tramway et l’a menacée. Il a ensuite pris la fuite, semant la panique parmi les voyageurs.

Une agression pour un non-port du masque. La conductrice d’un tramway de la Ligne 1 à Nantes (Loire-Atlantique) a aperçu un homme monter à la station Halluchère, à l’est de la ville, vers 21 heures ce dimanche soir. Voyant que ce dernier ne portait pas de masque, elle lui a demandé par l’intermédiaire du microphone, de bien vouloir se couvrir le visage, comme le prévoit la loi, pour lutter contre l’épidémie de coronavirus.

Une remarque que le passager n’a visiblement pas apprécié. « Qu’est-ce-que ça peut te foutre si je porte pas de masque ? Tu vas me faire quoi ? », a-t-il lancé à la conductrice selon une source proche de l’enquête. Face à son comportement et son agressivité, l’employée lui a demandé de bien vouloir descendre du tramway.

Il charge son arme de poing et la pointe sur la conductrice

L’homme a alors exhibé une arme de poing et l’a braquée sur la conductrice, armant la culasse de son pistolet. « Tu vas faire quoi maintenant ? », a-t-il ensuite crié. Un mouvement de panique a eu lieu dans le tram tandis que la victime s’est mise à hurler de peur. Les passagers sont partis en courant et l’agresseur en a profité pour prendre la fuite.

La conductrice a donné l’alerte. Sous le choc, elle a décidé d’exercer son droit de retrait tout comme plusieurs de ses collègues, et a déposé plainte. Le trafic sur la ligne 1 a été stoppé à 22h30.


Des constatations ont été réalisées dans le tramway par les fonctionnaires de l’identité judiciaire. En outre, les enquêteurs du commissariat de Nantes pourront s’appuyer sur les images de vidéosurveillance pour tenter d’identifier l’agresseur.