Nantes : Un commando fait irruption à l’hôpital et récupère un homme placé en garde à vue


Illustration Actu17 ©

Une dizaine d’individus ont fait irruption à l’hôpital de Nantes (Loire-Atlantique) dans la nuit de jeudi à vendredi. Ces derniers sont venus chercher un homme de 23 ans qui était placé en garde à vue, et n’ont pas hésité à utiliser la violence pour y parvenir.


Scène peu croyable au CHU de Nantes la nuit dernière. Un groupe d’individus avaient décidé de venir récupérer leur ami interpellé quelques heures plus tôt par la police, alors qu’il se trouvait aux urgences avec les forces de l’ordre.

Ce dernier a été arrêté vers 23h15 sur cette même commune alors qu’il circulait au volant d’un 4×4 qui n’avait pas de plaque d’immatriculation à l’avant. Les policiers de la BAC lui ont ordonné de s’arrêter mais il a refusé et a accéléré. Le fuyard a finalement été coincé puis interpellé dans la rue de la Cornouaille, avant d’être placé en garde à vue. Son véhicule était immatriculé en Pologne.

Gravement blessé par balle le mois dernier

Âgé de 23 ans et déjà connu des services de police, l’homme avait été gravement blessé par balle le mois dernier. Il a été transporté au CHU afin que les médecins déterminent si son état de santé était compatible avec un placement en garde à vue. C’est durant sa présence à l’hôpital que le commando de neuf individus a fait irruption pour venir le récupérer.

Il était 01h15 au moment des faits. Les neuf complices n’étaient pas armés et ont tenté de s’introduire par la force dans le service des urgences, où se trouvait le gardé à vue. La présence de trois policiers et de quatre agents de sécurité de l’hôpital ne les a pas découragés.


Deux des agresseurs ont réussi à pénétrer dans le service puis s’en sont violemment pris aux fonctionnaires qui ont été frappés. Le gardé à vue a profité du moment de confusion et de violences pour arracher sa perfusion, et prendre rapidement la fuite avec les autres individus.

Un suspect de 21 ans interpellé

L’un des deux agresseurs a tout de même pu être interpellé. Âgé de 21 ans, il a été placé en garde à vue. Les huit autres suspects et celui qu’ils étaient venus récupérer, ont disparu à bord de deux véhicules. Ils sont activement recherchés par les forces de l’ordre.

Les policiers et les agents de sécurité ont été légèrement blessés au cours de cette agression. Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat de Nantes.