Nantes : Un homme propose 100 € à un enfant de 12 ans pour une relation sexuelle


Illustration. (Jose Hernandez Camera 51 / Shutterstock)

Le prédateur sexuel âgé de 67 ans a déjà été condamné pour des faits similaires.

Un sexagénaire a été reconnu par un enfant de 12 ans à qui il avait proposé 100 euros pour avoir une relation sexuelle avec lui, quelques jours plus tôt. Alertés, les policiers l’ont interpellé ce mardi matin sur le boulevard des Belges à Nantes (Loire-Atlantique), avant de le placer en garde à vue.

Abordé dans la rue

Tout a débuté le lundi 23 septembre dernier, lorsque leurs chemins se sont croisés dans la rue. Vers 18 heures, l’homme a abordé le collégien en lui posant des questions d’abord anodines, avant d’aborder le sujet du sexe. Il lui a ainsi proposé 100 € en échange d’un rapport sexuel mais le garçon a refusé.

Dès son retour au domicile familial, il a prévenu ses parents, qui l’ont accompagné déposer plainte le lendemain.

Le prédateur retrouvé

Ce n’est qu’une semaine plus tard, ce lundi, que le sexagénaire a été revu par l’enfant. Ce dernier a immédiatement avisé son professeur de sport dans l’établissement scolaire tout proche. L’enseignant a alerté les policiers et pris le suspect en filature, permettant son interpellation.


Une autre victime se manifeste

Durant l’intervention des policiers, un adolescent de 14 ans s’est présenté à eux en leur disant que l’homme l’avait aussi abordé un peu plus tôt. Il leur a expliqué qu’il l’avait invité à venir boire un jus d’orange à son domicile.

Sur le suspect, les policiers ont découvert deux photographies d’adolescents nus, ainsi que des courriers imprimés invitant des adolescents à participer à des tournages de films pornographiques, relate Presse Océan.

Déjà condamné pour des faits similaires

En contrôlant son identité, les fonctionnaires ont constaté qu’il faisait l’objet d’une interdiction de quitter le territoire français.

Une perquisition a été menée au domicile de cet homme qui se présente comme docteur en mathématiques, et son matériel informatique a été saisi pour être analysé. Une information judiciaire pourrait être ouverte pour « corruption de mineurs et détention d’images pédopornographiques » – faits pour lesquels il est poursuivi.