Nantes : Une balle perdue finit dans un appartement lors d’une fusillade dans le quartier Malakoff


Des échanges de coups de feu ont eu lieu dans le quartier Malakoff à Nantes, ce dimanche. Une balle perdue s'est retrouvée dans un appartement. (photo Google)

Des coups de feu ont été échangés en pleine rue dimanche soir dans le quartier Malakoff à Nantes (Loire-Atlantique).

Des riverains de la rue de Chypre et de la rue de Norvège à Nantes ont eu une belle frayeur, dimanche soir. Vers 22h30, des coups de feu ont retenti dans le quartier Malakoff. Un individu à bord d’une voiture a ouvert le feu à plusieurs reprises sur un homme qui se trouvait dans la rue, relate Ouest-France.

Ce dernier n’aurait pas été touché et aurait riposté à son tour avec une arme à feu en direction de la voiture de l’assaillant. Le piéton s’est ensuite réfugié derrière un bâtiment, a indiqué la police nationale.

Il a été poursuivi par le véhicule. Par la suite, des témoins ont entendu un nouveau coup de feu. « L’homme a couru le long de la contre-allée et s’est caché dans les fourrés », a témoigné une riveraine auprès du quotidien régional.

Des parents et leurs enfants fuient les tirs

Des familles avec des enfants se trouvaient alors sur l’aire de jeux au pied du bâtiment. Choqués par la violence de cette scène et par peur d’être touchés par les tirs, ils ont précipitamment quitté les lieux pour se mettre hors de portée des balles.


Les policiers ont été alertés. À leur arrivée, les quatre personnes qui seraient impliquées dans cette fusillade avaient disparu. Un habitant du rez-de-chaussée d’un immeuble a constaté qu’une vitre de son appartement supportait un impact. Une balle perdue a traversé le double vitrage d’une fenêtre et s’est fichée dans une cloison intérieure de ses toilettes, comme en témoignent des photos publiées sur Twitter.

Les enquêteurs ont procédé à des constatations sur les lieux de la fusillade et ont découvert la présence de neuf douilles sur le sol. Les investigations ont été confiées à la brigade criminelle de la Sûreté départementale de Loire-Atlantique.

Un précédent en novembre dernier

Ce n’est malheureusement pas la première fois que des balles perdues viennent toucher un appartement de la rue de Chypre. Le 7 novembre dernier, des tirs en rafale avaient touché un appartement situé au rez-de-chaussée de l’immeuble, situé à l’angle de la rue de Chypre et du Mail de Rufisque.

Les enquêteurs avaient relevé pas moins de quinze impacts et saisi onze douilles qui jonchaient le sol. Une balle perdue avait traversé une porte vitrée, réveillant brutalement l’habitante qui dormait dans sa chambre, précise le quotidien.