New York : Un touriste français de 27 ans poignardé au cou en pleine rue à Harlem


Le touriste français agressé au couteau vendredi à New York (à gauche, photo publiée par la victime sur Instagram), le principal suspect de la terrible agression activement recherché par la police (à droite, crédit NYPD)

L’agression, sans raison apparente, qui s’est déroulée ce vendredi en fin de matinée dans le quartier d’Harlem à New York (Etats-Unis) a été aussi subite que violente.

Un touriste français de 27 ans, qui venait de sortir d’un café accompagné de sa petite-amie vers 11 heures du matin (heure locale), a été agressé par un inconnu qui lui a porté un coup de couteau au cou sur le côté gauche, avant de s’enfuir.

Un cycliste, témoin des faits, s’est arrêté sur les lieux pour aider à arrêter le saignement, tandis qu’un autre passant lui a tenu la main en attendant les secours. Gabriel Bascou, un jeune homme originaire de La Réunion et vivant à Paris, a été pris en charge puis transporté à l’hôpital dans un état critique mais stable, rapporte le New York Post.

Une vidéo a été tournée peu après l’agression, qui a eu lieu sur le boulevard Adam Clayton Powell Jr. entre les 132ème et 133ème rues ouest. Les policiers se sont lancés à la recherche de l’agresseur, de type africain, vêtu de noir et portant des baskets Air Jordan blanches, en vain.


L’agresseur activement recherché

Le touriste français a subi une trachéotomie et une intubation à l’hôpital de Harlem, où son état s’est amélioré. « Je n’ai rien vu venir, il ne m’a rien volé. Juste un coup gratuit d’une violence absolue », a-t-il écrit dans un message publié sur Instagram. « L’homme m’a tranché la gorge. Je ne peux pas à parler pour le moment », a-t-il ajouté.

Interrogée par le New York Post, sa compagne a déclaré : « Il est en voie de guérison. Il a eu beaucoup de chance ». « J’ai toujours peur… J’ai peur de quitter l’hôpital », a-t-elle ajouté au lendemain de la terrible agression.

Les services de police de la ville de New York ont publié une photographie de l’agresseur, qui est toujours en fuite.