Nice : Des tombes profanées, des croix arrachées et jetées au sol dans le cimetière de l’Est


Des tombes ont été profanées dans le cimetière de l'Est à Nice. (photo Google)

Plusieurs tombes ont été profanées dans un cimetière niçois. Une enquête a été ouverte pour retrouver le ou les auteurs de ces actes.

Une dizaine de croix en bois, installées sur des tombes du carré 21 du cimetière de l’Est à Nice (Alpes-Maritimes), ont été arrachées et jetées au sol. La profanation a été constatée ce mercredi en fin de matinée, alors que le cimetière est fermé au public depuis le début de la crise sanitaire du coronavirus.

Le maire de Nice, Christian Estrosi, a dénoncé cet acte de vandalisme ciblé qualifié d’« intolérable » et qui constitue un « outrage inadmissible ». Il a adressé un message aux familles : « Je tiens à témoigner mon entier soutien et ma profonde solidarité à toutes les familles touchées ».

Une plainte doit être déposée sous peu par la municipalité, a indiqué l’édile dans un communiqué. La police a procédé à des constatations et une enquête a été ouverte pour tenter de retrouver d’identifier le ou les auteurs de ces actes.