Nice : Il étrangle une femme dans la rue et hurle «Allah Akbar», un homme interpellé

Illustration. (Jose Hernandez/Camera 51/shutterstock)

Un homme a étranglé une femme en pleine rue à Nice (Alpes-Maritimes) dans la nuit de jeudi à vendredi, en hurlant « Allah Akbar ». Il a été interpellé et placé en garde à vue.

La police a été alertée peu après 3 heures du matin par des riverains : un individu était en train d’étrangler une femme en hurlant « Allah Akbar », dans la rue Trachel, située au centre-ville de Nice. Les forces de l’ordre sont rapidement arrivées sur place et ont trouvé la victime âgée d’une quarantaine d’années.

« Elle présentait des traces de strangulation et était sous le choc », confirme une source proche de l’enquête. La victime aurait indiqué qu’elle connaissait l’auteur de cette agression. Ce dernier pourrait être son compagnon. Les policiers se sont lancés à la recherche du mis en cause et l’ont rapidement retrouvé dans une rue voisine, où il a été interpellé. « Le suspect ne s’exprimait qu’en langue arabe sur le moment et n’avait pas de document d’identité, ni d’arme », précise cette même source. D’après les premiers éléments, cet homme serait âgé de 31 ans et déjà connu de la police.

La victime a été transportée à l’hôpital Pasteur. Son état n’inspirerait pas d’inquiétude. Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat de la ville. Les policiers pourront s’appuyer sur les vidéosurveillances de la ville pour déterminer les circonstances de cette agression, ainsi que sur des témoignages.

Une cérémonie d’hommage aux trois victimes de l’attentat de la basilique de Nice, commis il y a aujourd’hui un an, se tiendra cet après-midi en présence du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.