Nice : Un adolescent de 16 ans grièvement blessé à l’arme blanche en pleine rue


Illustration Actu17 ©

Un adolescent a été très grièvement blessé à l’arme blanche à Nice (Alpes-Maritimes) ce jeudi soir. Deux suspects de 18 et 16 ans on été interpellés et placés en garde à vue, d’autres sont recherchés par la police.

La victime a été retrouvée dans la rue Barla à Nice, vers 19h10. Cet adolescent de 16 ans était grièvement blessé à l’arme blanche indique une source proche de l’enquête, confirmant une information de Nice Matin. Il était gravement touché à l’aine, au niveau de l’artère fémorale et sous une aisselle. Pris en charge par les secours, il a été transporté à l’hôpital Pasteur alors qu’il était dans un état grave.

De leur côté, les policiers sont tombés sur deux individus qui se sont présentés comme étant les amis de la victime. Ils ont d’abord affirmé qu’ils l’avaient retrouvée gisant au sol, tout en restant muets sur les circonstances des faits.

Les premières investigations, et notamment l’exploitation des vidéosurveillances, ont permis aux policiers d’apprendre que l’adolescent était déjà blessé lorsqu’il est arrivé dans la rue, de la place des Cigalusa, qui se situe à proximité. Sur ces mêmes images, il est possible d’apercevoir les deux individus qui prennent la fuite en courant, avant de revenir sur place en ayant visiblement changer de tenue vestimentaire.

Une attitude suspecte qui a poussé les forces de l’ordre a interpellé le duo de 16 et 18 ans, qui a été placé en garde à vue pour être interrogé sur les circonstances de cette violente agression.

Une mauvaise rencontre selon les deux suspects

Lors de leur première audition, les deux suspects ont déclaré qu’ils avaient accompagné la victime à l’endroit des faits pour rechercher son scooter qui lui avait été dérobé. Ils auraient alors croisé quatre individus alcoolisés qui les auraient violemment agressés, ajoutant avoir pris la fuite pour ces raisons, avant de faire marche arrière.

Des explications que les enquêteurs du commissariat de Nice vont devoir vérifier et qui pourraient tout simplement être imaginaires, dans le but de dissimuler la vérité et les responsabilités de chacun. Selon Nice Matin, la piste d’une agression sur fond de trafic de stupéfiants est étudiée.