Nièvre : Elle était décédée depuis un an, son colocataire habitait toujours avec elle


Illustration Actu17 ©

Une femme âgée d’une cinquantaine d’années n’avait plus donné signe de vie. C’est sa fille qui s’est inquiétée de ne plus avoir de nouvelles depuis un an.

Dimanche, gendarmes et pompiers sont intervenus dans un appartement de la commune d’Imphy près de Nevers (Nièvre). La locataire n’avait plus donné signe de vie depuis un an et sa fille commençait à s’en inquiéter.

Il vivait avec le cadavre de sa colocataire

Sur place, les militaires ont constaté la présence d’un homme. À leur vue, il s’est saisi d’un couteau et a entrepris de se couper les veines. Les pompiers l’ont pris en charge.

Dans le même temps, les gendarmes ont découvert le corps « pratiquement momifié » de la quinquagénaire gisant sur le lit, sous plusieurs couettes, relate France Info citant les propos du procureur de la République.

Hospitalisation d’office

Le colocataire, âgé d’une quarantaine d’années, a fait l’objet d’une hospitalisation d’office en psychiatrie. « Selon ses déclarations aux gendarmes, sa compagne ou en tout cas la personne chez qui il vivait, était décédée depuis l’été dernier sans plus de précisions », a indiqué le magistrat.


Selon les premiers éléments de l’enquête, l’homme n’est pas responsable de la mort de la quinquagénaire. Il pourrait toutefois être poursuivi pour une fraude aux prestations sociales.