Nîmes : Un homme mis en examen et écroué pour actes de torture et barbarie sur sa compagne


Illustration. (Adobe Stock)

Un homme d’une trentaine d’années a été mis en examen et placé en détention provisoire ce mardi à Nîmes (Gard). Il est accusé d’actes de torture et de barbarie sur sa compagne.


La victime âgée d’une trentaine d’années a subi un terrible calvaire durant plusieurs mois. Ce dimanche en fin de journée, rue de Beaucaire à Nîmes, cette jeune femme d’une trentaine a fait appel aux secours alors qu’une nouvelle altercation venait d’éclater avec son compagnon raconte France Bleu.

Coups de marteau et brûlures au briquet

Conduite à l’hôpital, l’examen des médecins a déterminé que la jeune femme avait eu les jambes ébouillantées, qu’elle avait reçu des coups de marteau sur tout le corps, ainsi que des coups portés avec des lattes en bois d’un lit. Des traces de brûlures au briquet ont également été relevées sur son corps, qui était couvert d’ecchymoses et de « traces terribles ».

D’autre part, les premiers éléments ont montré que les violences remontaient au minimum à décembre dernier. 10 jours d’Incapacité totale de travail (ITT) ont été attribués à la victime, à ce stade.

L’auteur présumé des violences et la victime étaient jusqu’ici placés sous curatelle et vivaient dans une grande misère sociale explique la radio.


Une information judiciaire ouverte

La jeune femme a été entendue par les policiers à l’issue de ces examens et « n’a pu que décrire le calvaire qu’elle a vécu » a indiqué le procureur de la République de Nîmes. Une information judiciaire a été ouverte dans cette affaire pour « violences et actes de tortures et de barbarie ». Le suspect a été écroué après avoir été mis en examen.

Le mis en cause ainsi que la victime vont faire l’objet d’expertises psychiatriques. Les circonstances de ces actes terribles restent encore à déterminer.