Nîmes : Un poste de police ravagé par un incendie criminel en pleine nuit


Le poste de police Valdegour a été visé par un incendie volontaire au cours de la nuit. (capture écran Google view)

Le poste de police du quartier Valdegour à Nîmes (Gard) a été visé par un incendie criminel dans la nuit de vendredi à samedi. Les locaux se trouvent au rez-de-chaussée d’un immeuble d’habitation.

L’alarme du poste de police Valdegour s’est déclenchée vers 23h30 et les sapeurs-pompiers ont été alertés. Les soldats du feu ont utilisé de nombreux moyens pour éteindre l’incendie qui était en train de ravager les locaux de police.

Le ou les auteurs des faits ont escaladé le bâtiment par l’arrière et en contrebas. Ils ont arraché la grille d’une fenêtre pour pénétrer dans le poste de police et ont ensuite allumé le feu, en se servant des procédures. Les locaux à l’arrière du poste et les vestiaires ont été dévastés.

Un incendie criminel

Les pompiers dont l’intervention était toujours en cours à 01h30, ont rapidement conclu qu’il s’agissait d’un acte volontaire. Le procureur de la République de Nîmes a confirmé cette thèse. « Les locaux de police sont implantés dans un immeuble d’habitation avec des dizaines d’appartements. Seule l’action efficace des pompiers du Gard a permis d’éviter un drame », a précisé par ailleurs le magistrat sur Twitter ce samedi matin.

Les policiers de la sureté départementale ont été chargés des investigations.