Nord : Au moins trois morts dans le crash d’un avion de tourisme près de Lille


Un avion de tourisme s'est écrasé ce samedi à la mi-journée, à Wambrechies. (photo @Sergio_teuteur)

Au moins trois personnes ont été tuées ce samedi dans le crash d’un avion de tourisme à Wambrechies (Nord) selon un bilan provisoire. Les circonstances du drame ne sont pas encore connues.

Un petit avion de tourisme venait de décoller de l’aérodrome de Bondues, près de Lille, lorsqu’il s’est écrasé à Wambrechies, près d’un restaurant vers midi. Au moins trois personnes qui se trouvaient dans l’appareil ont été tuées selon un premier bilan. Il s’agirait d’un couple de sexagénaires et d’un homme âgé de 29 ans.

L’avion qui serait un quatre places Robin H-100 selon la procureure de la République de Lille, Carole Étienne, arrivait de Béziers (Hérault) et avait fait étape à l’aérodrome de Bondues indique Lilleactu. Les victimes se dirigeaient vers Anvers, en Belgique.

« On a échappé à une catastrophe plus grande encore »

Après le crash, l’avion s’est immédiatement embrasé. Sa carcasse était entièrement détruite. L’incendie a été maîtrisé par les sapeurs-pompiers. « On a échappé à une catastrophe plus grande encore, l’avion ne s’est pas écrasé dans une zone résidentielle, et a évité les entrepôts à proximité », a réagi Stéphane Brogniart, le maire de Wambrechies, auprès de nos confrères, évoquant un « terrible drame ».

« J’ai vu l’avion tomber. Je trouvais qu’il volait beaucoup trop bas. Il avait visiblement du mal à monter dans le ciel. J’ai eu peur car ma fille n’habite pas très loin », a déclaré un témoin du drame, à La Voix du Nord.

Une panne moteur ?

Une enquête a été ouverte par le parquet de Lille et confiée conjointement à la Section de recherche des transports aériens (SRTA), au Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA) de l’aviation civile et à la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Nord. Pour l’heure, la piste d’une panne moteur est étudiée a souligné la procureure de la République.