Nord : Un garçon de 12 ans se noie dans une rivière de Merville, il aurait sauté pour relever un défi


Illustration. (Shutterstock / Olesya Tseytlin)

Un drame s’est noué à Merville (Nord) ce samedi. Un garçon de 12 ans est tombé à l’eau et il n’a pas pu être sauvé.

Un important dispositif de secours a été déployé ce samedi vers 18 heures, sur la commune de Merville, pour venir en aide à un adolescent de 12 ans en passe de se noyer. Les pompiers venaient d’être informés de sa chute dans le bras de décharge du Lys, au niveau d’une écluse située rue Robert-Duhamel, rapporte La Voix du Nord.

Plusieurs plongeurs-sauveteurs des pompiers ainsi que le SMUR d’Armentières sont intervenus pour tenter de sauver la victime, tandis que des personnels des Voies navigables de France (VNF) sécurisaient l’intervention des secours.

Les secouristes n’ont rien pu faire pour le sauver

La circulation des bateaux dans l’écluse a dû être interrompue avant que les plongeurs ne puissent sortir l’adolescent de l’eau. Il est malheureusement décédé par noyade avant d’être repêché.

Une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur ce drame. D’après les premiers éléments recueillis sur place, le garçon se trouvait avec un groupe d’adolescents près de cette écluse, durant l’après-midi.


Il aurait sauté pour relever un défi

L’un d’entre eux aurait mis ses camarades au défi de sauter dans l’eau contre 5 euros. La victime l’aurait pris au mot et plongé, avant d’être attirée par le fond à cause des remous causés par l’écluse. C’est un autre adolescent, témoin du drame, qui a donné l’alerte.

Les gendarmes étaient également sur place pour auditionner les témoins. La maire a activé une cellule de soutien psychologique dans une salle du conseil municipal. Des psychologues du SAMU ont pris en charge les proches de la victime, sous le choc, les familles de ses camarades et les nombreux témoins de ce drame.

D’après des riverains interrogés par le quotidien régional ce samedi soir, des adolescents fréquenteraient régulièrement cet endroit et y plongeraient parfois, inconscients du danger.