Nord : Un homme ligoté et grièvement blessé retrouvé au bord de l’A22, il aurait été torturé


Illustration. (photo Thierry Camus/shutterstock)

Les secours et les policiers sont intervenus sur l’autoroute A22 ce lundi soir à hauteur de Marcq-en-Barœul (Nord). Un homme ligoté et grièvement blessé venait d’être découvert au bord de la route.

La victime aurait été torturée. Des automobilistes ont donné l’alerte vers 22h30 lundi soir raconte La Voix du Nord. Ils circulaient sur l’A22 lorsqu’ils ont fait la terrible découverte : un homme d’une trentenaire d’années gisait sur la bande d’arrêt d’urgence, pied et poing liés. Grièvement blessé, il se trouvait entre les sorties 12 (Marcq-en-Barœul) et 13 (Croix-Wasquehal), dans le sens Lille vers Gand.

Ce dernier a été pris en charge par les sapeurs-pompiers et le SAMU. Il présentait des blessures au niveau du visage, des avant-bras, du crâne et avaient plusieurs doigts en partie sectionnés. L’homme aurait subi des actes de torture avant d’être abandonné au bord de l’autoroute. Il a été transporté à l’hôpital de Lille.

Il a donné son identité aux enquêteurs

La victime sera entendue par les policiers de la PJ de Lille dès lors que son état de santé le permettra. Elle a pu communiquer son identité dans un français très approximatif, que les enquêteurs vont devoir vérifier. Car l’homme n’avait aucun document sur lui lorsqu’il a été retrouvé.

Une enquête a été ouverte par le parquet et confiée à la brigade criminelle de la direction zonale de la police judiciaire (DZPJ) du Nord, pour enlèvement, séquestration et tentative d’homicide volontaire. Les motivations du ou des auteurs restent inconnues.