Nord : Un policier affecté à la PAF d’Orly s’est suicidé


Illustration Actu17 ©

Un policier s’est suicidé ce jeudi matin à Wattignies, près de Lille (Nord).


Un major de police qui était affecté à la Police aux frontières (PAF) d’Orly dans le Val-de-Marne s’est donné la mort avec une arme à feu ce jeudi matin alors qu’il se trouvait à Wattignies.

Âgé d’une quarantaine d’années, le défunt qui était responsable de l’unité d’éloignement (UEL) s’est rendu dans le Nord ce jeudi matin où se trouvait sa compagne, elle aussi fonctionnaire de police, alors qu’il était hors service.

Une altercation a éclaté entre eux puis la situation aurait dégénéré. Le policier a quitté les lieux au volant d’une voiture qu’il avait louée. Il s’est alors donné la mort en se tirant une balle dans le thorax, vers 10 heures. William M. était le père d’un enfant de 16 ans, issu d’une précédente union. Une enquête a été ouverte.

Il s’agirait du quatrième policier à mettre fin à ses jours depuis le 1er janvier, alors que 59 fonctionnaires de police se sont suicidés en 2019. Le ministère de l’Intérieur a mis en place une cellule de soutien psychologique disponible 24h/24 pour les forces de l’ordre, qui est joignable au 0805 230 405. Les appels sont « anonymes, confidentiels et gratuits ».