Nord : Une femme découverte morte, son conjoint grièvement blessé au visage par arme à feu


Illustration. (Adobe Stock)

La victime a été retrouvée morte à son domicile. Elle était décédée depuis plusieurs jours. Son compagnon était grièvement blessé au visage et toujours conscient.

Le parquet de Cambrai (Nord) a ouvert une enquête pour « homicide volontaire » ce samedi en fin de matinée, après la découverte du corps sans vie d’une trentenaire à son domicile de Eswars. Son conjoint, qui se trouvait également sur place, était quant à lui très grièvement blessé par arme à feu au niveau de la face, relate La Voix du Nord. Il a été conduit au centre hospitalier régional de Lille.

Le comportement de l’homme avait intrigué ses proches

Les gendarmes sont intervenus samedi vers 11h30, dans cette maison à l’écart située au fond de la rue Verte à Eswars. Ils avaient été alertés par le père de l’habitant qui n’avait plus de nouvelles depuis une semaine. « La personne ne voulait pas lui ouvrir depuis plusieurs jours », a indiqué le procureur de la République Rémi Schwartz.

Les militaires ont découvert cet homme de 32 ans grièvement blessé au visage, mais toujours conscient. D’après les premières constatations, la plaie semblait évoquer une tentative de suicide par arme à feu, mais cela n’a pour le moment pas été confirmé. Les secours de Cambrai ont été alertés et ont pris en charge la victime qui a été hospitalisée au centre hospitalier régional de Lille.

Une arme à feu découverte sur place

Sa compagne, âgée de 31 ans, gisait sur son lit, vraisemblablement décédée depuis plusieurs jours. Une arme été retrouvée sur les lieux du crime. Les premières constatations du médecin légiste, et les éléments recueillis, « laissent penser qu’il s’agit d’un homicide », a déclaré le procureur, qui n’a pas souhaité en dire plus à ce stade des investigations. Une autopsie doit avoir lieu à l’institut médico-légal de Lille.


L’enquête criminelle a été confiée à la brigade de recherches de la compagnie de Cambrai. Le conjoint de la trentenaire est le principal suspect. Les enquêteurs vont également s’attacher à vérifier si des violences au sein du couple avaient été signalées.