Nouvel An à Strasbourg : 115 véhicules brûlés et 40 interpellations, quatre policiers blessés

Illustration. (shutterstock)

La nuit du réveillon a été très agitée à Strasbourg (Bas-Rhin). 115 véhicules ont été brûlés et une quarantaine de personnes ont été interpellées. Quatre policiers ont été « légèrement blessés » dont deux par des jets de pétards.

Des violences urbaines ont éclaté durant la nuit du Nouvel An à Strasbourg et dans des communes limitrophes. De violents incidents se sont déroulés dans plusieurs quartiers de la ville, notamment à Hautepierre, Cronenbourg, Koenigshoffen et Neuhof. Les forces de l’ordre ont essuyé de nombreux tirs de mortiers d’artifice. Pas moins de 115 véhicules ont été brûlés selon nos informations.

Quarante personnes ont été interpellées dans le cadre de ces violences urbaines. Six adolescents de moins de 16 ans ont également été interpellés pour non-respect du couvre-feu, en vigueur à Strasbourg entre 22 heures et 6 heures du matin selon France Bleu. Une mesure prise par la préfecture du Bas-Rhin suite aux importantes violences survenues en 2019, et les nombreuses interpellations de mineurs.

Des policiers mis en joue

Un équipage de police a été visé par un homme muni d’une arme de poing, rue de l’Elsau à Ostwald, vers minuit rapport le quotidien Les Dernières nouvelles d’Alsace. D’autres policiers ont été mis en joue une demi-heure plus tard par un autre armé d’un pistolet, à la Montagne-Verte. Ils ont tous les deux été interpellés avec des pistolets d’alarme qui lancent des fusées.

A Lingolsheim ce vendredi soir, un homme a également été interpellé pour avoir tiré avec un mortier d’artifice sur un véhicule de la brigade anticriminalité (BAC). La police a par ailleurs annoncé que deux policiers ont été « légèrement blessés par des jets de pétards » et qu’un véhicule de police a été « dégradé ». Deux autres policiers ont été blessés ajoute une source policière.

Dans le quartier du Neudorf, un adolescent de 14 ans « porteur d’un bidon de cinq litres d’essence » a été interpellé. Les policiers ont également mis fin à une fête rassemblant 300 personnes dans un restaurant à Schiltigheim. L’établissement a été entièrement évacué.

Le ministère de l’Intérieur a annoncé que 874 véhicules avaient été incendiés en France, au cours de la nuit du réveillon et que 441 personnes avaient été interpellées.