Oise : Un policier se retranche chez lui et se suicide malgré l’intervention du GIGN pour le sauver

Illustration. (photo EPA/Étienne Laurent/Maxppp)

Un policier de la police aux frontières (PAF) de 45 ans s’est retranché dans son domicile ce lundi matin, dans le petit village de Sarnois (Oise), avec une arme. Il a fait part de son intention de mettre fin à ses jours. Les hommes du GIGN sont intervenus. Le fonctionnaire s’était déjà sérieusement blessé avec son arme de service. Il a été évacué à l’hôpital, où il est décédé quelques heures plus tard.

10h50. Le fonctionnaire de police retrouvé grièvement blessé dans son domicile est décédé apprend-on de source proche de l’enquête. Il s’agirait du 30ème suicide dans les rangs de la police nationale, depuis le 1er janvier.

22h40. La situation a débuté tôt ce lundi matin. Un policier hors service de 45 ans, affecté à la PAF, s’est retranché dans son domicile du petit village de Sarnois situé dans le nord de l’Oise. Il a contacté les secours et a fait part de son intention de mettre fin à ses jours indique Le Parisien. Son appel a été pris au sérieux et les gendarmes ainsi que les secours sont rapidement arrivés sur place, dans la rue Principale. Un périmètre de sécurité a été installé. Les militaires étaient déjà intervenus plusieurs fois au domicile du fonctionnaire ces dernières semaines, alors qu’il semblait fragile psychologiquement.

Plusieurs personnes ont tenté de raisonner le quadragénaire muni d’une arme, des proches mais aussi des élus, en vain. Ses voisins ont été évacués par mesure de sécurité. Les hommes du GIGN sont arrivés sur place vers 18 heures selon le Courrier Picard, afin de prendre en charge cette délicate intervention. Des drones ont permis de constater que le fonctionnaire était toujours en vie.

Il était déjà blessé avant l’intervention du GIGN

Le GIGN a décidé de pénétrer dans l’habitation vers 20h30. Le policier a été retrouvé sérieusement blessé, sans que l’on connaisse la nature de ses blessures. Il s’était déjà blessé avant l’intervention des gendarmes, avec son arme de service a souligné le parquet. Ce dernier a été héliporté à l’hôpital.