Opération dans les Alpes : 3 responsables de Génération Identitaire écopent de 6 mois de prison ferme


Des militants de Génération Identitaire avaient bloqué le col de l’Echelle aux migrants, le 21 avril 2018 (capture vidéo Youtube / Génération Identitaire)

Une centaine de militants du mouvement d’extrême droite avaient bloqué le col de l’Echelle, le 21 avril 2018. Pour cette action militante et pour avoir créé la confusion dans l’esprit du public par « l’exercice d’une fonction publique », trois responsables de Génération Identitaire ont été condamnés.

Ce jeudi, le tribunal correctionnel de Gap a condamné Clément Gandelin (dit Galant) âgé de 24 ans et président de Génération identitaire, son porte-parole Romain Espino âgé de 26 ans, et Damien Lefèvre (dit Rieu) âgé de 29 ans et organisateur actif à six mois de prison ferme.

L’association quant à elle devra s’acquitter d’une amende de 75 000 euros.

Les prévenus et leur avocat étaient absents au moment du jugement. Ils disposent de 10 jours pour faire appel.


Lors d’une audience qui s’était tenue le 11 juillet dernier, le président de Génération Identitaire avait affirmé : « Nous n’avons jamais dit que nous prenions la place de la police (ou d’une autre) autorité. C’était une action pacifique ». Les magistrats en ont visiblement jugé autrement.