Orléans : Deux auxiliaires de puériculture accusées de mauvais traitements sur une quinzaine d’enfants


Illustration. (shutterstock)

Deux jeunes auxiliaires de puériculture ont été interpellées et placées en garde à vue la semaine dernière au commissariat d’Orléans (Loiret). Employées d’une crèche, elles sont accusées d’avoir infligé de mauvais traitements à de jeunes enfants.

Les enquêteurs ont recensé une quinzaine de victimes. Deux jeunes auxiliaires de puériculture qui travaillent dans une crèche située dans une commune en banlieue d’Orléans, ont été interpellées et placées en garde à vue mardi 14 septembre.

Les deux employés sont soupçonnées de mauvais traitements sur des enfants de huit mois à trois ans précise une source proche de l’enquête. « Il y aurait eu des insultes, jusqu’à des enfermements dans le noir », indique cette même source. Des vidéos de quelques secondes montrant certains faits auraient été publiées sur les réseaux sociaux.

Deux de leurs collègues n’auraient rien dit

Les enquêteurs ont également placé en garde à vue deux collègues des deux mises en cause pour non-dénonciation de mauvais traitements sur mineur. Ces dernières auraient été témoins de certains actes mais n’auraient rien signalé à la police.

Les quatre employées ont été remises en liberté au terme de leur garde à vue et seront jugées prochainement dans le cadre d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC), également appelée « plaider-coupable ».