Orne : Une greffière de 62 ans se suicide dans le tribunal d’Argentan

Le tribunal judiciaire d'Argentan. (Claude Gardères/wikimedia)

Une greffière du tribunal judiciaire d’Argentan (Orne) s’est suicidée ce jeudi matin à l’intérieur de l’établissement. Elle s’est jetée dans le vide et n’a pas laissé de mot pour expliquer son terrible geste.

Une fonctionnaire de 62 ans a été retrouvée inconsciente ce jeudi matin vers 8 heures, au pied de l’escalier du rez-de-chaussée du tribunal d’Argentan. Cette greffière s’est jetée dans le vide « depuis la rambarde de l’escalier du premier étage », à l’intérieur du bâtiment a annoncé la juridiction dans un communiqué, ce vendredi. Le drame a été filmé par les vidéosurveillances.

La sexagénaire a été évacuée à l’hôpital avec un pronostic vital engagé. Son décès a été prononcé à 22h10. Elle exerçait sur place « depuis de nombreuses années et était très appréciée de tous ». Le parquet a précisé que la défunte n’avait rien laissé afin d’expliquer son geste. Une enquête en recherche des causes de la mort a été ouverte par le parquet et confiée au commissariat de la ville.

Les magistrats et les greffiers se sont rassemblés le 15 décembre dernier, partout en France, afin de dénoncer leur « souffrance » au travail et leur « désespérance », tout comme les avocats. Ils ont réclamé des moyens supplémentaires pour la justice.