Paris : 200 personnes font la fête dans un appartement loué pour le week-end, le propriétaire roué de coups


Le propriétaire d'un appartement de l'avenue du Président Wilson a été roué de coups dans la nuit de samedi à dimanche. (capture écran Google)

La soirée festive s’est terminée soudainement au milieu de la nuit dans un appartement du VIIIe arrondissement de Paris. Le propriétaire des lieux venait d’expulser les 200 personnes qui se trouvaient à l’intérieur. L’homme a été roué de coups par des fêtards mécontents.

Les boites de nuit sont fermées depuis plusieurs mois maintenant à Paris mais également partout en France à cause de la situation sanitaire liée au coronavirus. Les samedis soirs ne sont donc pas les mêmes pour les amoureux des nuits festives et arrosées, qui sont donc contraints de trouver des alternatives. Les réceptions à domicile se sont multipliées et certains n’hésitent pas à trouver de nouvelles solutions pour réunir leurs amis.

Un homme avait loué son appartement parisien situé sur l’avenue du Président Wilson (VIIIe), près du pont de l’Alma, par intermédiaire d’une plateforme de location en ligne, ce week-end. Au beau milieu de la nuit de samedi à dimanche, vers 3 heures, il a reçu un appel d’un autre habitant de l’immeuble. Ce dernier était excédé par le tapage venant de son appartement, où il y avait visiblement beaucoup de monde.

Le propriétaire des lieux a décidé de se rendre sur place afin de remédier à la situation. Il a alors constaté que la personne qui avait loué son logement avait invité pas moins de 200 fêtards. Au milieu du vacarme, l’homme a exigé que cette foire se termine immédiatement et que les convives quittent les lieux.

Frappé et volé par deux hommes

Mais la situation ne s’est pas conclue aussi vite que prévu. Face à la réticence des fêtards, le propriétaire a donc décidé de couper l’électricité. Ces derniers n’ont pas eu d’autres choix que de partir. Deux participants s’en sont alors violemment pris à lui et l’ont roué de coups. Durant l’agression, ils lui ont également volé sa montre de marque « Breguet » d’une valeur estimée à 45 000 euros. L’homme a alors alerté la police. A l’arrivée des forces de l’ordre, les auteurs avaient déjà pris la fuite.


Une enquête a été ouverte et le propriétaire des lieux a déposé plainte. Ce dernier n’a été que légèrement blessé.

Une rave-party avec 1500 personnes à La Courneuve

Durant la même nuit, les policiers sont intervenus à La Courneuve (Seine-Saint-Denis) pour une « rave-party » organisée sans aucune autorisation, et regroupant près de 1500 personnes, dans un entrepôt de l’avenue Paul Vaillant Couturier. De nombreux équipages des brigades anticriminalité de nuit (BAC N) de Paris et de la petite couronne ont été nécessaires pour procéder à l’évacuation des lieux, qui a débuté vers 02h15.