Paris : Après avoir menacé les pompiers, il porte un coup de couteau à l’un des policiers venus l’interpeller


Illustration Actu17 ©

Un homme qui s’était retranché dans son appartement de Paris ce samedi soir a été interpellé par les policiers de la Brigade anticriminalité (BAC). Armé d’un couteau, il a tenté de poignarder l’un des fonctionnaires, le blessant à la main, avant d’être maitrisé.

L’affaire a débuté par un dégagement de fumée dans un appartement situé au 78 Avenue Ledru Rollin dans le XIIe arrondissement de Paris, ce samedi soir vers 22 heures. Les sapeurs-pompiers ont été appelés, tout comme les policiers.

A leur arrivée à la porte du logement concerné, un homme a ouvert et a menacé les secours et les fonctionnaires avec un couteau, se montrant particulièrement agressif. Face à cette situation, les policiers de la BAC ont été sollicités, ces derniers étant mieux équipés et préparés pour faire face à ce type d’intervention sensible.

Il blesse un policier avec son couteau

Par mesures de sécurité et comme la procédure l’exige, ils se sont dotés de leur équipement « lourd » : gilets pare-balles et bouclier. Lorsqu’ils ont pénétré à leur tour dans l’immeuble, l’homme se trouvait au 6ème étage sur le palier avec un couteau dont la lame mesurait une vingtaine de centimètres.

Le suspect refusait d’obtempérer aux fonctionnaires et se montrait virulent. Les forces de l’ordre ont attendu le bon moment pour s’approcher et le maîtriser, en utilisant leur bâton de défense télescopique. L’homme a alors porté un violent coup de couteau au policier qui tenait le bouclier, le touchant à la main. Il a tout de même pu être interpellé.


L’homme était suivi en psychiatrie

Les policiers sont ensuite parvenus à prendre contact avec un proche de cet homme âgé de 71 ans, et ont appris qu’il faisait l’objet d’un suivi psychiatrique en milieu spécialisé. Dans le même temps, les sapeurs-pompiers ont pénétré dans son appartement et ont constaté que la fumée venait d’une casserole qui avait été laissée sur le feu.

Le sexagénaire a été conduit et placé peu après à l’Infirmerie psychiatrique de la préfecture de police (IPPP). Quand au policier blessé, il a été coupé au niveau d’un pouce et s’est vu attribuer 5 jours d’Incapacité totale de travail (ITT). Une enquête a été ouverte.