Paris : Incidents dans le secteur des Champs-Élysées après la victoire de l’Algérie en quart de finale de la CAN


De nombreux incidents ont éclaté lors du rassemblement des supporteurs de l'Algérie, à Paris. (capture écran vidéo @AnthonyDepe)

Des milliers de supporteurs de l’Algérie se sont retrouvés sur le rond-point de l’Étoile et le haut des Champs-Élysées ce jeudi soir dès la fin du match opposant le pays à la Côte-d’Ivoire (1-1, 4-3 aux t.a.b.), en quart de finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Le rassemblement a été le théâtre de nombreux affrontements et de dégradations.

Il était 21 heures lorsque les premiers groupes de supporteurs algériens ont rejoint les Champs-Élysées puis la place Charles de Gaulle. Certains sont arrivés en voiture, d’autres à pied. Au total, ce sont plusieurs milliers de supporteurs qui se sont rendus sur place, créant des troubles de la circulation, sous les chants de « One, two, three, viva l’Algérie ! ».

Les forces de l’ordre se sont déployées et ont tenté de maintenir les supporteurs sur les trottoirs, en vain. Des feux d’artifice ont été tirés et les klaxons ont retenti sur la quasi totalité de la plus belle avenue du monde.

Au moins un cocktail Molotov

Les premières tensions sont intervenues peu avant 23 heures. Les forces de l’ordre ont été caillassées de façon épisodique et ont répliqué par des moyens lacrymogènes à plusieurs reprises, mais également par leurs lanceurs de balles de défense (LBD 40). Selon nos informations, au moins un cocktail Molotov a été lancé sur les forces de l’ordre sur l’avenue des Champs-Élysées.

Plusieurs magasins pillés, d’autres dégradés

Par ailleurs, plusieurs magasins ont été dégradés notamment l’enseigne « BMW » au 49 avenue de la Grande-Armée, d’autres pillés comme l’enseigne « Ducati » au 22 de cette même avenue.


De vives tensions ont également été signalées au niveau de la porte Maillot, où des renforts policiers, notamment des BAC, ont été demandés peu avant minuit, toujours selon nos informations. Au cours de la soirée, cette partie du périphérique parisien a été bloquée.

Au moins cinq individus ont été interpellés au cours de ces incidents, qui étaient toujours en cours à 01h00.

Des incidents avaient également éclaté ce dimanche soir, après la victoire de l’Algérie en 8e de finale de la CAN face à la Guinée, sans que des dégradations de cette ampleur ne soient signalées.