Paris : Interpellé puis relâché après un doigt d’honneur au passage du cortège présidentiel


Emmanuel Macron (Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock)

La scène s’est déroulée à Paris, le jour de l’hommage national aux deux militaires tués en opération au Burkina Faso.

Mardi vers 11h30, un homme a été interpellé et placé en garde à vue après avoir fait un doigt d’honneur au passage du cortège présidentiel qui se rendait aux Invalides à Paris. Il était poursuivi pour « outrage envers le chef de l’État ». Le parquet de Paris a classé la procédure sans suite.

La procédure jugée irrégulière

D’après Le Point qui révèle l’information, le mis en cause contestait avoir adressé un doigt d’honneur au Président de la République Emmanuel Macron. Il aurait ensuite été accusé d’outrage sur personne dépositaire de l’autorité publique, selon cette même source. Finalement, le parquet a classé l’affaire sans suite, faute d’éléments.

L’homme a été décrit par les policiers comme étant l’un des organisateurs des manifestations de Gilets jaunes à Paris.