Paris : L’automobiliste qui avait agressé un aveugle condamné à 2000 € d’amende et 18 mois de suspension de permis


Un automobiliste avait agressé un aveugle et son accompagnateur à Paris le 16 juin dernier, après leur avoir refusé une priorité. (capture écran vidéo Twitter)

Au volant de sa voiture le 16 juin dernier, un conducteur avait refusé la priorité à deux piétons à Paris : un homme aveugle et son accompagnateur. Il était ensuite descendu de son véhicule et avait agressé les deux victimes. L’homme de 68 ans a été condamné par le tribunal correctionnel de Paris ce mardi.

L’agression qui a été filmée avait choqué l’opinion, provoquant une vague d’indignation sur les réseaux sociaux. Un automobiliste avait refusé la priorité à deux hommes, un aveugle et son accompagnateur sur un passage piétons, le 16 juin dernier, avec son Audi A7, rue de Prague (XIIe). L’accompagnateur avait alors donné un coup sur le toit de la voiture qui s’était arrêtée. Le prévenu avait ensuite agressé les deux hommes.

La scène avait été filmée par la GoPro d’un policier en civil qui circulait à vélo. Pascal, le déficient visuel était resté seul au milieu de la chaussée après l’agression où il a reçu des gifles, accompagnées des cris du conducteur. « Enlève tes lunettes, je vais te frapper », avait notamment hurlé l’auteur. L’intervention d’un témoin n’y avait rien changé, ni celle de l’épouse de cet automobiliste. L’homme avait ensuite pris la fuite.

« 50 000 fois pardon pour tout. Je me suis très mal comporté »

Le prévenu, un Espagnol de 68 ans, comparaissait ce mardi au tribunal correctionnel de Paris pour « violences sur personne vulnérable ayant entraîné une ITT inférieure à 8 jours, violences volontaires n’ayant pas entraîné d’ITT et refus de céder le passage à un piéton » ayant entraîné une incapacité totale de travail (ITT) de 4 jours. A l’audience, l’homme a demandé « 50 000 fois pardon pour tout. Je me suis très mal comporté ».

Plusieurs amendes pour un total de 3 750 euros

Le tribunal correctionnel l’a condamné à 2 000 euros d’amende dont 1 000 avec sursis et 18 mois de suspension de permis, mais également à deux amendes de 750 euros pour violences sans ITT sur le frère jumeau de la personne aveugle, qu’il avait giflé, et de 250 euros pour le refus de priorité.

L’homme devra par ailleurs verser 1 800 euros de dommages et intérêts à l’homme aveugle, 1 500 à son frère et 1 000 euros à chacun au titre des frais de justice.