Paris : Les malfaiteurs jouent le rôle d’un voleur et de policiers pour dépouiller un homme âgé chez lui


Un homme âgé a été victime d'une équipe de malfaiteurs, avenue du Colonel Bonnet. (Googe view)

Des malfaiteurs ont mis en place un scénario digne d’Arsène Lupin pour dépouiller un homme âgé à son domicile, ce mercredi à Paris. Le butin frôlerait les 200 000 euros. Une autre victime a déposé plainte en début de semaine pour un vol au mode opératoire identique.


Tout avait été bien préparé pour tromper la victime âgée de 76 ans. Un habitant de l’avenue du Colonel Bonnet dans le XVIe arrondissement de Paris a entendu frapper à la porte de son appartement, ce mercredi vers midi. Lorsqu’il a ouvert, il est tombé sur un homme se présentant comme un agent de la société Veolia. Ce dernier a expliqué qu’il venait pour une fuite d’eau.

Il a pénétré dans l’appartement en faisant semblant de s’affairer à l’intérieur et en a profité pour faire main basse sur le portefeuille de l’habitant, qui n’a rien remarqué. Le faux agent a ensuite quitté les lieux.

Deux faux policiers interviennent et dépouillent la victime

Une vingtaine de minutes plus tard, l’habitant a entendu frapper de nouveau à sa porte. Cette fois, il s’agissait de deux hommes qui portaient un brassard Police et qui lui ont présenté un badge pour lui prouver leur fonction. Tout était faux, mais la victime ne s’en est pas rendu compte sur le moment. Les deux malfaiteurs ont affirmé à l’habitant qu’ils étaient à la recherche de voleurs et lui ont présenté son portefeuille qui venait de lui être dérobé. Ils l’ont ensuite interrogé afin de savoir si rien d’autre ne lui avait été volé chez lui, et lui ont expliqué qu’ils devaient entrer pour faire des relevés d’empreintes. Un faux prétexte mais également une méthode pour gagner un peu plus sa confiance.

Le septuagénaire les a donc invités à rentrer chez lui. Il a ouvert ses trois coffres-fort afin de s’assurer que tout était bien à l’intérieur. L’un des complices a ensuite détourné l’attention de l’habitant, tandis que le second subtilisait les bijoux et les montres placés en sécurité dans ces trois caissons. Le duo de faux policiers a ensuite pris la fuite avec le butin.


La victime s’est aperçue peu après qu’elle venait d’être dépouillée et a alerté la police. Des constatations ont été réalisées sur place par les enquêteurs. Selon la victime, le montant des bijoux qui lui ont été dérobés avoisine les 190 000 euros. Les policiers du premier District de police judiciaire (DPJ) de la préfecture de police ont été chargés de l’enquête.

Un couple de personnes âgées victime du même vol par ruse

Les enquêteurs ont d’ores et déjà fait un rapprochement entre cette affaire et une autre qui s’est déroulée en début de semaine dans le VIIIe arrondissement. Une femme de 78 ans et son mari ont été victimes d’un même scénario.

L’habitante a reçu la visite d’un homme qui s’est présenté comme un plombier et qui a signalé une fuite d’eau, pour pénétrer chez elle. Ce sont ensuite deux faux policiers qui se sont arrivés à sa porte, expliquant être à la recherche d’un voleur à la fausse qualité. Une fois dans l’appartement, ils ont fait main basse sur des bijoux en utilisant le même mode opératoire.