Paris : Les vols en hausse de 59% dans le métro et le RER depuis le début de l’année


Illustration. (Kiev.Victor / Shutterstock)

Les vols dans le métro et le RER parisien ont explosé depuis le 1er janvier. La hausse a été mesuré à 59% et concerne les vols avec et sans violences.

Un niveau record. Les chiffres ont été communiqués ce jeudi par Île-de-France Mobilités (IDFM), l’autorité organisatrice des transports de cette région, citée par Le Figaro. Depuis le début de l’année, 7485 vols dans le métro et le RER parisien ont été recensés contre 4721 sur la même période l’année passée.

Les vols sans violence ont nettement progressé de 74% (5093 contre 2920), ils représentent plus des deux tiers des faits. Les vols avec violences ont eux aussi augmenté, de 33% (2392 contre 1801).

Châtelet-les-Halles, Opéra Auber et La Défense particulièrement touchés

Plusieurs stations de métro et RER sont particulièrement concernées par cette explosion des vols. Notamment Châtelet-les-Halles où le nombre de faits avec et sans violences a presque doublé, passant de 322 à 165 l’an passé. A la station Opéra-Auber-Havre Caumartin, les vols ont été multipliés par deux, passant de 227 contre 114. Pire à La Défense, le chiffre a été multiplié par trois, avec 199 vols relevés, contre 66 l’année dernière sur la même période.

Face à ces chiffres, la présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse accuse le ministère de l’Intérieur d’avoir réduit les effectifs de police et réclame une augmentation des policiers. 1350 fonctionnaires étaient affectés à la direction des transports de la préfecture de police en 2015, contre 1000 actuellement précise le quotidien.


104% d’interpellations en plus pour le GSPR

De son côté, Stéphane Gouaud, le directeur de la sûreté de la RATP, indique au Parisien que « le nombre d’interpellations de pickpockets effectuées par les agents du Groupe de protection et de sécurisation des réseaux (GSPR) a augmenté de 104% ». Les lignes de métro fréquentées par le touristes sont très impactées par ces vols, notamment les lignes 2, 6, 8 et 9.