Paris : Rouée de coups et violée, une ado de 17 ans retrouvée inconsciente dans la rue

L'hôpital Bichat à Paris. (photo Actu17 ©)

Une adolescente âgée de 17 ans a été retrouvée inconsciente à Paris, dans le quartier de Barbès (XVIIIe) ce dimanche. Rouée de coups et violée, elle a été admise en réanimation, à l’hôpital. Un mineur non accompagné (MNA) âgé de 16 ans a été interpellé. Il a été mis en examen et écroué.

Une jeune fille originaire de l’Aisne, en fugue, a frôlé la mort. Elle a été retrouvée par des policiers alors qu’elle était totalement inconsciente dans la rue en plein après-midi, ce dimanche raconte Le Parisien. Les forces de l’ordre ont remarqué sa présence vers 13 heures alors qu’un jeune garçon était en train de l’embrasser, tout en faisant des selfies avec son téléphone, sur le boulevard Barbès. Ce MNA a été immédiatement interpellé et placé en garde à vue.

La victime a été conduite en réanimation à l’hôpital Bichat, alors que son pronostic vital était engagé. Les premiers examens ont montré qu’elle présentait de multiples ecchymoses et qu’elle avait été violée. La jeune fille avait fumé du cannabis et pris de la Prégabaline, un médicament utilisé dans le traitement des douleurs neuropathiques ou de l’épilepsie, qui peut provoquer des hallucinations notamment et qui est aussi utilisé comme produit stupéfiant.

L’état de santé de l’adolescente s’est amélioré et elle a pu être interrogée par les enquêteurs de la brigade de protection des mineurs de la police judiciaire de Paris. La victime avait fugué du foyer où elle se trouvait, samedi 6 novembre, pour rejoindre son petit ami marocain de 16 ans, Mohammed, et d’autres personnes. Mohammed a été interpellé le lendemain matin car il faisait l’objet d’une interdiction judiciaire de paraître à Paris. La jeune fille s’est ensuite retrouvée seule avec son cousin. C’est à partir de ce moment-là qu’elle aurait consommé des produits stupéfiants, sans être en capacité d’expliquer ce qui lui est arrivé par la suite.

Il frappe les policiers

Le suspect placé en garde à vue s’est montré agressif avec les policiers, qu’il n’a pas hésité à frapper. Il a nié avoir violé cette jeune fille, indiquant qu’ils ont passé la nuit ensemble dans un squat de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis). Mis en examen pour viol, il a été placé en détention provisoire.