Paris : Suivis par la BAC, ils arrachent la montre de luxe d’un passant et sont interpellés


Illustration. (Adobe Stock)

Les policiers de la brigade anticriminalité (BAC) du centre de Paris ont interpellé ce samedi soir deux hommes qui ont agressé un sexagénaire pour lui voler sa montre de luxe estimée à 50 000 euros, dans le 1er arrondissement. Les fonctionnaires avaient repéré l’attitude suspecte du duo et l’observait de près.

Les voleurs de montres de luxe et les pickpockets sont de retour dans la capitale ces dernières semaines, notamment depuis la réouverture des restaurants et des cafés le 19 mai. De nombreuses agressions ont été recensées en pleine rue et les forces de l’ordre ont mis en place des dispositifs de sécurisation pour tenter d’enrayer cette recrudescence.

Une patrouille en civil de la BAC centre a justement repéré deux suspects vers 20 heures samedi soir, du côté de la place de la République. Ces derniers regardaient les montres des passants avec insistance et les policiers ont donc décidé de surveiller discrètement leurs faits et gestes. La filature a duré quelques dizaines de minutes, jusqu’à la rue Saint-Honoré (Ier). C’est là que les deux suspects ont croisé la route d’un homme de 67 ans.

Il tente de prendre la fuite en courant

Après avoir observé la montre de luxe du sexagénaire, ils ont fait demi-tour puis ont brutalement jeté cet homme au sol pour lui arracher son bien. Les agresseurs n’avaient pas remarqué qu’ils étaient suivis… Les policiers de la BAC ont surgi, interpellant rapidement le premier mis en cause. Son complice a pris la fuite en courant, puis s’est débarrassé de la montre avant d’être rattrapé et maîtrisé un peu plus loin, sur la rue de Rivoli.

L’objet de luxe a été récupéré et les deux voleurs ont été conduits au commissariat. Ils ont été placés en garde à vue. La victime, qui est un touriste américain, n’était heureusement que légèrement blessée. Sa montre de marque Patek Philippe est estimée à près de 50 000 euros selon une source proche de l’enquête. Le sexagénaire l’aurait toutefois achetée près de 90 000 euros.

Des vérifications devaient être effectuées concernant l’identité des deux complices. Le premier a déclaré être un Libanais de 37 ans, le second un Marocain de 23 ans. Ce dernier ferait l’objet d’une interdiction de retour sur le territoire français (IRTF). Il aurait par le passé été visé par une obligation de quitter la France (OQTF). L’enquête a été confiée au commissariat.

Dans la nuit de mardi à mercredi, un autre touriste américain de 32 ans a été victime du vol avec violences de sa montre de luxe de la même marque, d’une valeur estimée à 240 000 euros. Une agression qui s’est déroulée vers 4 heures du matin dans la rue de Ponthieu (VIIIe). Les auteurs sont en fuite.