Paris : Un couple de touristes violemment agressés au couteau pour leurs montres de luxe


Illustration Actu17 ©

Les deux agresseurs n’ont pas hésité à faire usage de leur arme blanche pour arracher l’une des deux montres. L’une des victimes a été blessée.

C’est un nouveau vol avec violences visant des montres de luxe qui s’est déroulé ce jeudi soir vers 23h30 sur l’avenue Marceau à Paris, dans le VIIIe arrondissement. Un couple de touristes allemands a été violemment pris pour cible.

L’agression a été brutale et violente. Deux individus se sont jetés sur le couple à hauteur du numéro 10 de l’avenue. L’un a rapidement arraché la montre de la femme de 54 ans, tandis que le second qui était armé d’un couteau, a coupé le bracelet de la montre de son compagnon âgé de 65 ans. Ce dernier a été blessé au bras. Les agresseurs ont pris la fuite en courant.

Les deux victimes sous le choc ont été prises en charge par les sapeurs-pompiers avant d’être conduits à l’hôpital Georges Pompidou (XVe). Le sexagénaire a reçu plusieurs points de suture au niveau du poignet.

Une enquête a été ouverte et confiée aux policiers de la sûreté territoriale (ST) parisienne. Les deux montres dérobées, de marque Rolex et Patek Philippe, ont une valeur totale estimée à 100 000 euros.


Deux voleurs interpellés en flagrant délit, ils étaient suivis par la BAC

Mardi soir vers 20 heures, les policiers de la Brigade anticriminalité (BAC) de l’arrondissement avaient interpellé deux voleurs de montre de luxe en flagrant délit. Les fonctionnaires avaient repéré leur comportement suspect et avaient décidé de les suivre discrètement.

Ils ont bien fait puisque les deux hommes s’en sont pris à un homme assis sur un banc, à l’angle de l’avenue des Champs-Élysées et de la rue de Washington, pour lui arracher la montre Richard Miles qu’il avait au poignet. Un bien d’une valeur estimée à 80 000 euros.

Pris en chasse, les deux fuyards ont abandonné le bijou par terre avant d’être interpellés dans la rue Quentin-Bauchart pour l’un, et dans la rue de Ponthieu pour le second. Les policiers de la BAC ont été assistés par leurs collègues de la Compagnie de sécurisation et d’intervention (CSI 75) qui venaient d’entendre leur message sur les ondes police. Ces derniers se trouvaient justement en patrouille à proximité.

Un autre vol similaire le soir même

Ce type de vol avec violences est très répandu dans le centre de la capitale, là où les touristes passent du temps, et même si ces derniers sont moins nombreux cette année suite à la pandémie de coronavirus. Preuve en est qu’une nouvelle plainte a été déposée dans la même soirée, pour le vol d’une montre de marque Breguet, d’une valeur de 90 000 euros. La victime a expliqué qu’elle avait été la cible de trois agresseurs dans la rue Jean-Goujon… non loin du lieu de la violente agression de ce jeudi soir.

« Nous avons affaire à des équipes spécialisées qui ne font que ça et qui n’hésitent pas à commettre plusieurs vols dans la même journée », souffle un officier de police parisien habitué à ce genre de faits. « Ils visent les montres de luxe, les bijoux apparents et sont souvent bien organisés. Nous connaissons déjà un grand nombre de ces individus car nous les avons déjà interpellés par le passé », déplore-t-il.