Paris : Une avocate soupçonnée du détournement d’un tableau estimé à 20 millions d’euros


Illustration. (Flickr / Martin aka Maha)

Le parquet de Paris vient d’ouvrir une enquête, confiée à la police judiciaire.

Une plaignante de 80 ans aurait été délestée d’un tableau du célèbre artiste français Yves Klein. La toile, estimée à 20 millions d’euros est un « bleu de Klein » dont une avocate aurait fait sienne.

Où est passé ce bleu de Klein ?

La propriétaire s’est vu offrir l’oeuvre par l’artiste lui-même en 1956 alors qu’elle était âgée de 17 ans. Aujourd’hui octogénaire, elle s’inquiète de ne pas savoir ce que l’oeuvre d’art est devenue, relate Europe 1. Une plainte a été déposée.

Rapidement, la plaignante s’est souvenue que son ancienne avocate s’était proposée de conserver l’oeuvre en sécurité. Cette dernière aurait dès lors évité de répondre à toutes les demandes de restitution du tableau.

Une enquête en cours

L’avocate avait un temps affirmé avoir confié l’oeuvre à une société spécialisée, mais celle-ci n’en n’a pas trouvé trace. Finalement, l’auxiliaire de justice aurait confié la toile à une autre entreprise, en se disant propriétaire de l’oeuvre.


Elle a d’ailleurs en sa possession un courrier manuscrit qui stipule que la plaignante lui a fait don du tableau. De son côté, la femme âgée de 80 ans assure qu’il s’agit d’un faux en écriture.

D’après des spécialistes, l’objet de convoitises, qui mesure 80 centimètres sur 1 mètre 20, est estimé à 20 millions d’euros. Les limiers de la police judiciaire devront tirer cette affaire au clair.