Paris : Une jeune femme violée dans le métro, un suspect bien connu de la police interpellé


Un métro sur la ligne 7. (Illustration/wikimedia)

Une jeunes femme a été violée dans le métro parisien dans la nuit de dimanche à lundi. Les policiers ont rapidement pu identifier un suspect qui a été interpellé quelques heures plus tard. Ce dernier est bien connu des forces de l’ordre.

En prenant la ligne 7 du métro, cette femme de 22 ans n’imaginait pas qu’elle allait vivre un terrible calvaire. Vers 00h10, elle s’est installée dans une rame qui allait en direction de La Courneuve (Seine-Saint-Denis) raconte Le Parisien. Un homme l’a abordée entre les stations Palais Royal et Pyramide situées à Paris (Ier), avant de lui faire des avances.

La jeune femme l’a repoussé, mais cela n’a pas suffi. L’homme est devenu violent et l’a obligée à lui pratiquer une fellation, avant de lui sauter dessus et de la violer de nouveau. Un couple présent dans la rame est intervenu, ce qui a mis en fuite l’agresseur qui est descendu à l’arrêt du métro.

Les policiers et les sapeurs-pompiers sont rapidement arrivés sur place pour prendre en charge la victime sous le choc. Cette dernière a été transportée aux urgences de l’Hôtel-Dieu (IVe). Dans le même temps, les enquêteurs du service régional des transports (SRT) ont récupéré une description de l’auteur des faits auprès des témoins. Les fonctionnaires se sont également appuyés sur les images de vidéosurveillance.

Déjà interpellé à onze reprises

Les recherches ont débuté et n’ont pas duré longtemps. Un homme habillé de la même façon que l’agresseur présumé a été repéré à 07h45 le lundi matin à la station Châtelet indique le quotidien francilien. Il sortait de la ligne 7. Le suspect a été interpellé à 08h20 sur le tapis mécanique qui mène à la ligne 1 par une patrouille. Il a été placé en garde à vue.

« Il a déjà été arrêté onze fois pour des actes de violence et des infractions sexuelles », détaille une source proche de l’enquête, à nos confrères. Le mis en cause a fait l’objet d’un examen de comportement qui a conclu que son état de santé mental n’était pas compatible avec la mesure de garde à vue. L’homme âgé de 25 ans a été amené dans un hôpital spécialisé et n’a pu être entendu par les policiers pour l’heure.

La RATP a mis en place un numéro d’urgence le 31-17 et un SMS d’urgence, le 31177 pour les voyageurs qui se sentent en danger ou qui souhaitent faire un signalement. Il est aussi toujours possible de composer le 17 pour alerter la police.