Paris : Une vaste opération d’évacuation de campements de migrants est en cours, 600 policiers déployés


Deux camps de migrants à Paris sont encore d'évacuation ce jeudi matin. (capture écran vidéo Remy Buisine)

Deux importants campements de migrants de la capitale sont en cours d’évacuation.

Depuis 05h40 ce jeudi matin, deux campements de migrants sont en train d’être évacués. Situés près du périphérique dans le nord-est de Paris, ils comptaient entre 600 et 1200 personnes au total.

Les camps concernés sont ceux de la porte de la Chapelle, côté Paris, et de l’avenue Wilson, côté Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) dont une partie est surnommée la « colline du crack » en raison de la concentration de consommateurs sur cette butée.

Les tentes de fortune sont retirées par les quelque 600 policiers engagés sur l’opération. Les migrants sont accompagnés vers des bus affrétés pour l’occasion, afin d’être dirigés vers l’un des quinze gymnases réquisitionnés ou des centres d’accueil franciliens.

Une opération d’ampleur

Cela faisait plus d’un an qu’une telle intervention policière n’avait pas été mise en œuvre. La maire de Paris Anne Hidalgo (PS) a assisté à l’opération. « Il est clair pour que cela ne se reproduise plus, il faut un dispositif d’accueil adapté et digne », a-t-elle insisté au journal Le Figaro, rappelant qu’il s’agissait de la 59ème mise à l’abri depuis l’été 2015.

1606 personnes mises à l’abri au total

A la fin de l’opération, le préfet de police Didier Lallement a précisé que 1.606 personnes avaient été mises à l’abri sur les deux campements. Certaines avaient choisi de quitter les deux camps durant la nuit.

Mercredi lors des annonces gouvernementales sur l’immigration, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner avait annoncé que ces campements allaient être évacués « d’ici la fin de l’année ».