Pas-de-Calais : Il profite du confinement pour faire des travaux chez lui et déterre un squelette


Illustration. (Gérard Bottino / shutterstock)

En prenant ses quartiers dans une maison à retaper du vieil Arras (Pas-de-Calais), ce couple ne pensait pas faire une telle découverte dans la cave de l’habitation.

Cette période de confinement imposé en raison de la pandémie de Covid-19 est propice aux activités manuelles, et autres travaux à effectuer à domicile. C’est ainsi qu’un habitant d’Arras a décidé de prendre son courage à deux mains et a débuté un petit chantier dans sa cave, pour se construire un atelier.

Le sol n’étant pas à niveau, il lui a fallu déblayer la terre battue. « J’étais en télétravail et je l’entends m’appeler », raconte sa compagne à La Voix du Nord, « Quand on se croise, dans l’escalier, il a un os à la main ! Il me rassure en me disant que ça doit être un chien. Je décide naïvement de le croire… », indique-t-elle.

Un squelette humain

Mais en poursuivant le chantier, son compagnon a déterré plusieurs autres ossements dont un morceau de crâne humain, ainsi que des dents. Le couple a décidé d’alerter les autorités. Deux policiers, peu convaincus au début, sont intervenus.

En découvrant les os, ils ont immédiatement fait appel à la police technique et scientifique (PTS) et informé des faits le procureur de la République. Une enquête a été ouverte et la cave placée sous scellé, tout comme les ossements récupérés par les spécialistes de l’identité judiciaire. Ils vont être analysés pour en apprendre plus sur leur origine. Les investigations se poursuivent.