Pas-de-Calais : Il tue accidentellement son voleur en le percutant avec sa voiture


Illustration. (Photo Remy Buisine ©)

L’homme est tombé dans un guet-apens tendu par deux malfaiteurs.

Un jeune homme de 20 ans, victime d’un vol exécuté avec violences, a été mis en examen pour « homicide involontaire » et « mise en danger d’autrui par violation manifestement délibérée d’une obligation de prudence ou de sécurité », ce dimanche. Les faits se sont produits vendredi soir, à Dourges dans le Pas-de-Calais.

Le jeune homme avait répondu à une petite annonce sur Le Bon Coin, pour acheter deux smartphones. Rendez-vous avait été fixé en gare de Dourges, et il s’y est rendu muni de 1 400 euros pour la transaction.

Aspergé de gaz lacrymogène par un individu au visage dissimulé

Il a stationné sa voiture Volkswagen Golf et a « suivi le vendeur à pied » avant de se « retrouver dans un guet-apens », a déclaré le procureur de la République. Là, une « seconde personne, vêtue de noir avec un foulard et une capuche, l’attendait », a poursuivi le magistrat.

Voyant le danger, le jeune homme a pris la fuite en direction de sa voiture, mais « les deux piétons ont ouvert sa portière et lui ont donné des coups de poing et de pied » dans le but de lui dérober sa sacoche. L’un des deux agresseurs lui a projeté du gaz lacrymogène au visage, permettant au duo d’arriver à ses fins.


Il percute mortellement le malfaiteur

Le jeune homme a démarré sa voiture et a poursuivi ses agresseurs. L’action s’est déroulée « très vite » a-t-il affirmé aux enquêteurs. Celui qui avait le visage dissimulé s’est retrouvé collé au mur, l’autre sur le capot de la voiture.

Le malfaiteur violemment percuté a été pris en charge par les sapeurs-pompiers vers 21h20. Âgé lui aussi de 20 ans, il est décédé à l’hôpital le lendemain. Son complice a pris la fuite avec la sacoche du jeune homme contenant l’argent et son smartphone. Il est poursuivi pour « extorsion commise avec arme » et « non-assistance à personne en péril ».

Mis en examen

Les enquêteurs ont bien constaté la présence de gaz lacrymogène dans l’habitacle du véhicule du jeune homme. Ce dernier a été dépisté positif au cannabis. À l’issue de sa garde à vue, il a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire.