Patrick Bruel visé par une enquête pour harcèlement sexuel et exhibition


Patrick Bruel le 4 septembre 2017. (photo Andrea Raffin / shutterstock)

Une jeune esthéticienne de l’hôtel Radisson de Porticcio, près d’Ajaccio (Corse) accuse le chanteur Patrick Bruel d’avoir eu un comportement déplacé à son encontre en août dernier. Le parquet a ouvert une enquête préliminaire. De son côté, l’artiste nie les faits.

Patrick Bruel était en concert à Ajaccio le 9 août dernier. Le chanteur a séjourné à l’hôtel Radisson. C’est là qu’il a rencontré la jeune femme qui a fait un signalement à la justice, sans toutefois déposer plainte, souhaitant juste laisser une trace dans le cas où il y aurait d’autres victimes explique Le Parisien.

Le chanteur aurait croisé la plaignante âgée de 21 ans dans l’hôtel le vendredi 9 août, dans l’après-midi, avant son concert. L’entourage de l’artiste a ensuite réservé une séance de massage avec la jeune femme indique le journal francilien. Une séance qui s’est déroulée dans la loge de Patrick Bruel.

Elle évoque la demande d’une prestation sexuelle

La jeune esthéticienne a expliqué dans ses déclarations que l’artiste avait tenu des propos pour lui faire comprendre qu’il attendait une prestation sexuelle de sa part. Une demande que la plaignante affirme avoir rejetée. Dans le même temps, Patrick Bruel aurait refusé de mettre un vêtement jetable pour la séance, restant donc nu. La jeune femme a précisé que la porte était restée fermée durant sa prestation, et qu’aucune contrainte n’avait été exercée.

Contacté par le quotidien, Patrick Bruel a nié les faits, ajoutant qu’il n’avait « pas eu la moindre intention, ni le moindre geste déplacé envers cette femme ». Le chanteur a expliqué que sa loge était accessible et que son équipe et ses enfants étaient à proximité.


Plusieurs employés de l’hôtel interrogés

Les enquêteurs de la section de recherches d’Ajaccio ont interrogé des employés de l’hôtel Radisson qui ont donné des éléments rendant crédible le récit de la plaignante, toujours selon le journal. En outre, la jeune esthéticienne a quitté son emploi depuis les faits supposés.

Le chanteur a été auditionné

Interrogé ce dimanche soir par les gendarmes à Châlons-en-Champagne (Marne) dans le cadre d’une audition libre, Patrick Bruel a confirmé qu’il y avait bien eu une séance de massage avant son concert du 9 août, mais a nié toutes propositions déplacées. Il a par ailleurs reconnu être resté nu durant la prestation, car il faisait très chaud ce soir-là.

Les gendarmes poursuivent leurs investigations et le parquet d’Ajaccio décidera à l’issue, les suites à apporter à cette enquête.