Perpignan : Elle klaxonne un automobiliste imprudent, il l’agresse et la blesse sérieusement


Illustration. (Adobe Stock)

Une femme de 23 ans a été violemment agressée à Perpignan (Pyrénées-Orientales) par un automobiliste qu’elle venait de klaxonner. La victime s’est vu prescrire 90 jours d’ITT. Le mis en cause a quant à lui écopé de 4 ans de prison ferme.

Il circulait sans permis de conduire et avait décidé de dépasser irrégulièrement une file de voitures arrêtées à un cédez-le-passage. Une attitude qui n’a pas plu à une jeune femme de 23 ans qui a klaxonné ce conducteur imprudent, ce mardi 23 avril après-midi, à Perpignan, sur l’avenue Julien-Panchot.

L’homme a brutalement arrêté sa voiture, est descendu et s’est dirigé vers le véhicule de la jeune femme. Alors qu’elle allait elle aussi sortir de son véhicule, l’homme lui a violemment refermé la portière sur les jambes, la blessant sérieusement.

La victime a ensuite été extirpée de sa voiture par l’agresseur, qui l’a poussée. La jeune femme a chuté au sol à plusieurs reprises, n’étant plus en capacité de tenir sur ses jambes raconte L’Indépendant.

90 jours d’ITT

Des témoins ont relevé la plaque d’immatriculation de l’agresseur, qui a rapidement pris la fuite. Les sapeurs-pompiers ont pris en charge la jeune femme qui a été conduite à l’hôpital.


Les policiers du Groupe d’atteinte aux personnes (GAP) du commissariat de Perpignan ont été chargés de mener les investigations. De son côté, la victime a été opérée d’une fracture du plateau tibial et s’est vu attribuer 90 jours d’ITT (Incapacité totale de travail). Cette dernière ne pourra pas marcher durant plusieurs mois.

Le conducteur circulait sans permis de conduire

L’agresseur sera finalement identifié et interpellé jeudi 16 mai, malgré le fait que sa voiture avait fait l’objet de plusieurs ventes successives, sans que le changement de certificat d’immatriculation soit fait. Le mis en cause a été placé en garde à vue. Il a reconnu devant les policiers avoir bousculé la jeune femme, minimisant les faits.

4 ans de prison ferme

Les enquêteurs ont constaté que ce dernier conduisait sans permis de conduire, un délit pour lequel il avait déjà été interpellé un an auparavant.

Jugé en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Perpignan, l’agresseur a été condamné à 4 ans de prison ferme.