Perpignan : Percuté et traîné par un chauffard, un policier municipal ouvre le feu


Illustration. (Adobe Stock)

Un chauffard a refusé le contrôle des policiers municipaux d’Ille-sur-Têt, près de Perpignan (Pyrénées-Orientales) ce mardi après-midi et s’est lancé dans une course-poursuite. Il a renversé et traîné l’un des agents qui a ouvert le feu. Touché au bras, le fuyard a été interpellé.

Tout a commencé lorsqu’un équipage de la police municipale d’Ille-sur-Têt a ordonné au conducteur d’une voiture de s’arrêter vers 17h30, mais celui-ci a refusé et a accéléré. Les forces de l’ordre ont demandé du renfort et se sont lancées à la poursuite du chauffard qui a pris la direction de Perpignan raconte L’Indépendant.

Près de 25 km plus loin, alors qu’il passait dans la cité Bellus de Perpignan, le fuyard aurait essuyé des jets de projectiles venant des habitants. Son pare-brise se serait brisé et il aurait été contraint de s’arrêter.

Touché au bras par le tir, il percute la voiture de police

Alors que les policiers municipaux s’approchaient pour l’interpeller, l’homme aurait fait une marche arrière, percutant l’un des policiers qui a été traîné sur plusieurs mètres. Coincé entre deux voitures, l’agent a alors ouvert le feu, touchant le conducteur à l’avant-bras.

Le chauffard serait malgré tout reparti vers l’avant, percutant la voiture de police, avant d’essayer de s’enfuir. Cet homme de 46 ans a finalement été arrêté puis transporté à l’hôpital, sans que ses jours ne soient en danger. Il est bien connu des services de la police et la justice.

Le policier de 32 ans, blessé au niveau des jambes, a lui aussi été amené aux urgences. Des constatations ont été réalisées sur place et une enquête a été ouverte. Le mis en cause ne pourra pas être auditionné avant huit jours en raison de son état de santé a annoncé le procureur de la République, Jean-David Cavaillé, à nos confrères.