Poissy : Une patrouille de police attaquée aux cocktails Molotov, deux mineurs interpellés


Des policiers ont été attaqués dans la rue Saint-Exupéry à Poissy ce mardi. (Google view)

Des policiers ont une nouvelle fois été attaqués à Poissy (Yvelines). Une patrouille a été la cible de jets de cocktails Molotov ce mardi, quatre jours après une précédente attaque dont les images ont été diffusées sur les réseaux sociaux.


Une nouvelle attaque visant la police à Poissy. Les faits se sont produits vers 14h10 dans la rue Saint-Exupéry rapporte 78actu. Une patrouille passait par là lorsqu’elle a été la cible de jets de pierres ainsi que de trois cocktails Molotov. L’un a pris feu sans toucher la voiture des policiers.

Ces derniers ont riposté en faisant usage de leur lanceur de balle de défense (LBD). L’un des agresseurs présumés, âgé de 16 ans, a été interpellé. Il s’est rebellé au moment de son arrestation et a blessé deux fonctionnaires : l’un au front, le second aux doigts d’une main. Un second suspect a été interpellé a précisé le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, sur Twitter. « Soutien total à nos policiers qui remplissent leurs missions partout sur le territoire », a-t-il également écrit. Les deux mineurs interpellés ont été placés en garde à vue.

C’est dans cette même commune de Poissy que des policiers ont été agressés aux mortiers d’artifice ce samedi, dans un guet-apens. Les images de cette attaque ont été publiées sur les réseaux sociaux. « Tuez-les ! », répète l’un des assaillants sur cette séquence qui a fait le tour des médias.

Gérald Darmanin s’est rendu au commissariat de la ville lundi soir et a qualifié ces faits d’« extrêmement graves ». « Nous ne laisserons rien passer face à ceux qui s’attaquent à la République », a-t-il ajouté. Une enquête a été ouverte suite à ces violences.

Une autre agression aux mortiers d’artifice à La Celle-Saint-Cloud

Peu avant l’arrivée du ministre de l’Intérieur à Poissy, d’autres policiers ont été visés par des tirs de mortiers d’artifice à La Celle-Saint-Cloud, sur l’avenue de l’Orangerie, vers 19h45, alors qu’ils intervenaient pour des perturbateurs. Il n’y a pas eu de blessé et les agresseurs ont pris la fuite. La commune se situe à une quinzaine de kilomètres de Poissy.