Police : L’épreuve écrite de l’examen d’Officier de police judiciaire reportée suite à un vol de sujets à Nîmes


L'école nationale de police de Nîmes. (capture écran Google view)

L’épreuve écrite de l’examen d’Officier de police judiciaire (OPJ) dans la police nationale s’est déroulée ce vendredi matin partout en France mais est finalement annulée, suite à un vol.


Un vol de sujets à l’école nationale de police de Nîmes (Gard) a contraint la Direction centrale du recrutement et de la formation de la police nationale (DCRFPN) d’annuler l’épreuve écrite de l’examen d’OPJ qui devait se tenir ce vendredi matin à 9 heures au niveau national.

Les candidats ont été informés de cette annulation à la fin de l’épreuve, à midi.

Le vol s’est produit dans le bureau du directeur de l’école selon une source policière, sans effraction. Les sujets se trouvaient dans un coffre-fort.

Enquête ouverte

Une plainte va être déposée les enquêteurs de la sûreté départementale du Gard ont été saisis de cette affaire. Les investigations pourraient toutefois être confiés à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) par le parquet.


Les candidats repasseront l’épreuve écrite ce lundi et l’épreuve orale se tiendra comme prévu ce jeudi.

Les Officiers de police judiciaire sont habilités notamment à constater les crimes, les délits, mais également à placer une personne en garde à vue, conformément au code de procédure pénale. Ils peuvent également mener des enquêtes de flagrance et des enquêtes préliminaires mais aussi exécuter les délégations et les réquisitions des juridictions d’instruction.