Pont effondré à Mirepoix-sur-Tarn : le poids total du camion était de «plus de 50 tonnes»


Un pont suspendu s'est effondré à Mirepoix-sur-Tarn. (photo préfecture)

Lors d’une conférence de presse ce mardi après-midi, le procureur de la République de Toulouse a indiqué que « la cause immédiate et apparente » de l’effondrement du pont à Mirepoix-sur-Tarn (Haute-Garonne) « semble être le fait qu’un véhicule lourd ait emprunté ce pont ».

Avec son chargement, le camion pesait « plus de 50 tonnes », a précisé le procureur de la République de Toulouse Dominique Alzeari. « Le fait que ce véhicule lourd ait emprunté ce pont […] semble être, en l’état des investigations, la cause immédiate et apparente de l’accident », a poursuivi le magistrat.

Seuls les poids-lourd ne dépassant pas les 19 tonnes pouvaient emprunter le pont suspendu construit en 1931.

Il ne s’agit pas d’une « cause exclusive », a ajouté le magistrat. La double enquête permettra de comprendre le « déroulé formel et les causes exactes de l’accident ».

Les investigations vont permettre de déterminer « si on a un problème de structure sur ce pont et s’il faut surveiller différemment les ponts de ce type ou tous les ponts », a précisé pour sa part la secrétaire d’État à la Transition écologique Emmanuelle Wargon, ce mardi.


Deux personnes ont été tuées lors cet accident, une adolescente de 15 ans ainsi que le chauffeur du camion. Cinq autres personnes ont été blessées.