Portraits de Macron décrochés à Paris : 8 militants écopent de 500 euros d’amende chacun


Illustration. (photo ANV Action non-violente COP21/Facebook)

Huit militants ont été condamnés à une amende de 500 euros par le tribunal correctionnel de Paris ce mercredi matin, pour avoir décroché des portraits du président de la République Emmanuel Macron.

Ils avaient décroché des portraits d’Emmanuel Macron lors de trois actions différentes les 21 et 28 février dans les mairies du Ve, du IIIe et du IVe arrondissement de Paris, dans le cadre d’une campagne nationale nommée « Décrochons Macron », organisée par le mouvement Action non-violente COP21 (ANV-COP21).

Huit militants âgés de 23 à 36 ans ont chacun écopé ce mercredi d’une amende d’un montant de 500 euros. Il y a un mois, deux militants écologistes qui avaient eux aussi décroché des portraits d’Emmanuel Macron et qui étaient poursuivis pour vol en réunion, avaient été relaxés.

Le juge avait alors évoqué « l’état de nécessité » pour relaxer les deux « décrocheurs ». Le tribunal correctionnel de Paris a de son côté, estimé que cette notion juridique n’était « pas constituée » et a déclaré coupables les huit prévenus.