Près de Nantes, le conducteur d’un SUV fonce sur un policier, son collègue fait feu à 3 reprises


Illustration. (Twitter / @PoliceNat59)

Les policiers étaient implantés sur un rond-point à Rezé, près de Nantes (Loire-Atlantique), pour effectuer des contrôles d’attestation de déplacement notamment, lorsqu’ils ont vu arriver un homme au volant d’un SUV de marque BMW. Ce dernier a refusé de s’arrêter et a foncé volontairement sur un policier. La situation aurait pu virer au drame.

Une grosse frayeur et des coups de feu. Il était environ 12h45 ce dimanche sur la route de Pornic à Rezé, lorsque les faits se sont produits. Trois policiers effectuaient un contrôle routier sur un rond-point, lorsqu’ils ont entendu le bruit du moteur d’une voiture de grosse cylindrée raconte Ouest-France.

L’homme au volant d’une BMW X6 venait de Nantes. L’un des policiers lui a ordonné de s’arrêter sur le bas-côté afin de procéder à son contrôle. Mais l’homme n’en avait aucune intention. Il a d’abord ralenti avant de redémarrer brutalement, en donnant un coup de volant pour se diriger vers le fonctionnaire qui se trouvait au milieu de la chaussée.

Son collègue n’a pas perdu un instant et a ouvert le feu à trois reprises en direction du pare-choc et d’un pneu. Le chauffard a tout de même poursuivi sa route. Les policiers l’ont alors pris en chasse mais l’ont rapidement perdu de vue, n’étant pas en mesure de faire face à la puissance de son SUV.

La voiture retrouvée avec un pneu crevé

Le véhicule du mis en cause a été retrouvé peu après sur le rond-point de Janvrais, à Saint-Herblain. Un pneu était à plat. Le conducteur était en train de fuir en direction des fourrés et des broussailles et n’a pu être rattrapé. Son véhicule était a priori en location, il est immatriculé en Allemagne.


Quelques heures avant les faits, d’autres policiers avaient tenté d’arrêter ce même véhicule, en vain. Le conducteur avait là aussi refusé d’obtempérer.

Une enquête a été ouverte et des prélèvements vont être réalisés dans le véhicule pour tenter d’identifier l’auteur des faits. Le mis en cause a d’ailleurs fait tomber sa casquette dans sa fuite, les techniciens de la police scientifique vont tenter d’isoler une trace ADN.