Prison de Nîmes : Un détenu muni d’une arme blanche attaque un surveillant en hurlant «Allah Akbar»


Illustration. (PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP)

Un détenu a attaqué un élève surveillant pénitentiaire à la maison d’arrêt de Nîmes (Gard) ce lundi. Une enquête a été ouverte pour tentative d’assassinat.


L’agression s’est produite ce lundi en fin d’après-midi au moment de la distribution du repas. Un élève surveillant venait d’ouvrir la porte d’une cellule lorsqu’un détenu qui avait confectionné une arme blanche artisanale avec une lame de rasoir s’est jeté sur le fonctionnaire.

« Allah Akbar, je vais te crever »

Le détenu a alors tenté d’atteindre le surveillant à la gorge avec son arme, puis sur le haut du corps en hurlant « Allah Akbar, je vais te crever » explique le syndicat UFAP UNSA dans un communiqué. Des hurlements confirmés également par deux sources différentes à Midi-Libre.

L’agresseur a ensuite saisi la victime par son polo et a tenté de la traîner au sol. Le fonctionnaire est parvenu à se défaire de son emprise, l’a repoussé puis est parvenu à refermer la porte de la cellule.

Une équipe d’intervention a ensuite conduit le détenu au quartier disciplinaire. Deux armes artisanales ont été découvertes sur l’agresseur indique le syndicat. Le fonctionnaire sous le choc a été conduit au CHU. Il ne serait heureusement que légèrement blessé.


Une enquête pour tentative d’assassinat

Une enquête de flagrance a été ouverte pour « tentative d’assassinat » a confirmé le parquet. Les investigations ont été confiées aux policiers de la sûreté départementale de Nîmes.

L’agresseur n’était pas connu pour sa radicalisation jusqu’ici selon le quotidien qui évoque des problèmes psychiatriques chez ce dernier. L’homme avait déjà fait l’objet d’une procédure suite à l’agression d’un surveillant pénitentiaire en décembre dernier.