Pyrénées-Orientales : Appelés pour capturer une panthère, les gendarmes tombent nez-à-nez avec… une peluche


Intervenant pour capturer une panthère, les gendarmes ont constaté qu'il s'agissait en fait d'une peluche. (photo Gendarmerie des Pyrénées-Orientales)

L’intervention des gendarmes qui s’annonçait à haut risque s’est terminée dans un éclat de rire.

Alertés ce mardi après-midi par des témoins faisant état d’une panthère en liberté près d’une rivière des Pyrénées-Orientales, les gendarmes de l’Ille-sur-Têt se sont immédiatement rendus sur le secteur indiqué.

Les militaires étaient bien décidés à protéger les habitants du danger que représente un tel animal sauvage en liberté. « Grâce à une parfaite connaissance du terrain et de la faune locale l’enquête est rondement menée », relatent-ils sur leur page Facebook, non sans humour.

Vers 15h35, « l’animal est rapidement localisé et se montre plutôt conciliant ». Et pour cause, il s’agissait d’une imposante peluche.

Pas rancuniers, les militaires précisent que le propriétaire de la « bête » peut toujours se manifester auprès de la gendarmerie locale pour récupérer son bien. Les habitants peuvent dormir tranquille.