Chasse à l’homme au Québec : un père de famille recherché après la découverte des corps de ses 2 fillettes


Un père de famille, Martin Carpentier, est activement recherché après la découverte des corps de ses deux fillettes au Québec. (photo Sûreté du Québec)

Un vaste dispositif de recherches a été mis en œuvre dans une zone boisée du Québec (Canada) pour tenter de retrouver un père de famille. Il est soupçonné d’avoir enlevé ses fillettes, dont les corps sans vie ont finalement été retrouvés samedi.

Le Québec est en émoi après la découverte des cadavres de deux fillettes, Norah, 11 ans, et sa sœur Romy, 6 ans, samedi dans une zone boisée. Une chasse à l’homme a été déclenchée pour tenter de retrouver leur père, Marc Carpentier, 44 ans, qui a été vu en leur compagnie pour la dernière fois mercredi soir, relate Le Journal de Québec.

Jeudi, une alerte Amber (dont s’est inspiré le dispositif Alerte Enlèvement en France, ndlr) avait été déclenchée après la disparition des fillettes. Leur père était soupçonné de les avoir enlevées, après un mystérieux accident de voiture survenu la veille sur l’autoroute 20, à Saint-Apollinaire.

La Sûreté du Québec (SQ) a lancé un appel à témoins et mené de très importantes opérations de recherches pour tenter de retrouver cet homme. Une autopsie des victimes devrait permettre d’en apprendre plus sur la cause de leur mort.

Un avis de recherche a été publié sur le site de la Sûreté du Québec. (capture d’écran sq.gouv.qc.ca)

Les moyens mis en œuvre dans les recherches sont conséquents : véhicules tout-terrain, hélicoptère, drone, maître-chien. Malgré tout ces efforts, l’homme est toujours introuvable. Marc Carpentier exerçait en tant qu’animateur de scouts et semble rompu aux techniques de survie en forêt.


Dans une récente vidéo, il apparaît en uniforme de scout avec sa fille aînée et tous deux évoquent le fait que leurs rendez-vous du mercredi leur manquent et disent garder espoir qu’un camp scout se tiendra durant l’été.

Tristesse et consternation se sont mêlées au Québec lorsque la découverte des corps des deux fillettes a été rendue publique. Dans un tweet, le Premier ministre québecois, François Legault, a évoqué une « tragédie nationale ».

Justin Trudeau, le Premier ministre du Canada s’est dit « bouleversé par cette nouvelle » et a présenté ses condoléances aux proches des victimes.

Samedi soir, le groupe scout 128ème de Charny a organisé une veillée en hommage à leurs deux camarades et publié un message sur son compte Facebook.

Tandis que le début du deuil s’amorce péniblement pour la famille des victimes, la Sûreté du Québec poursuit ses recherches, notamment dans une dense zone boisée de Saint-Apollinaire.

Le père des deux fillettes ne semble avoir laissé aucun indice derrière lui, mis à part les corps de ses enfants et les signalements de riverains, dont aucun n’a été concluant.